JSP du Grand-Lac
Facebook
Case postale 10
1170 Aubonne
jspdugrandlac@gmail.com

Exercice du 21 mars 2015

Pour le premier jour du printemps, les JSP du Grand-Lac ont eu un exercice matinal qui avait pour thème l'instruction concernant la mission permanente des sapeurs-pompiers, les priorités d'engagement, le triangle du feu et les classes de feu.

Après une partie théorique agrémentée de petites démonstrations, les JSP ont pu mettre en pratique leurs connaissances dans les trois chantiers prévus.

Présentation des moyens SDIS

Les JSP ont pu découvrir, ou revoir pour les plus anciens, le matériel qui se trouve dans les différents véhicules et sur les chariots stationnés à la caserne de Rolle.

Une explication de l'intérieur d'un extincteur et du système de fonctionnement à surpris plus d'un JSP.

Ensuite, en plus de la pluie, les JSP ont également arrosé les alentours de la caserne, car ils ont pu s'initier à l'utilisation d'un extincteur, ce qui n'est pas toujours très évident !

Classe de feu et moyens d'extinction

Dans ce chantier, les JSP ont pu s'entraîner à choisir les bons moyens d'extinction selon le type de combustible et les classes de feu. Ensuite, ils ont pu prendre conscience grâce à quelques animations vidéo, de ce qu'il peut se passer en cas de mauvais choix.

Mission permanente et priorités d'engagement

Dans cet atelier, les JSP ont pu s'exercer à la logique de la mission permanente des sapeurs-pompiers et des priorités d'engagement. Pour ce faire, ils avaient pour tâche, par groupes de deux ou trois jeunes, de remettre dans l'ordre des cartes sur lesquelles les différentes actions étaient inscrites.

Ensuite, les jeunes ont pu mettre en pratique leurs connaissances de la mission permanente des sapeurs-pompiers sur le terrain à l'échelle Playmobil. En effet, ils ont dû faire face à un feu au premier étage d'une maison avec 4 personnes prises au piège ainsi qu'un chien, des objets mobiliers précieux se trouvaient quant à eux au rez-de-chaussée et devaient être mis en sécurité. De plus, il y avait un fort risque de développement de l'incendie à un garage qui jouxtait le bâtiment endommagé et une pollution des eaux d'une rivière par des produits chimiques avait été signalée lors de l'alarme.

Pour chaque groupe composé de 4 ou 5 JSP, il y avait à chaque fois un JSP qui jouait le rôle de chef d'intervention. Ensuite, les JSP restants devaient s'occuper d'une mission particulière en prenant l'un des véhicules à disposition. L'objectif premier était que les JSP puissent trouver du plaisir dans l'activité, mais également qu'ils effectuent une intervention miniature en collaborant et en respectant les étapes, vues en théories, de la mission permanente des sapeurs-pompiers et les priorités d'engagement.

 
Se connecter   | mise à jour : 16 février 2017 | © 2013-2017 - JSP du Grand-Lac | réalisation : mathieu barbay |